Too Cool for Internet Explorer
AccueilMosaïquePlan du siteSuivre la vie du siteA propos de...1 photo = 1 donAccès réservé

Damier de la succise

Description

Nom scientifique Euphydryas aurinia
Nom anglais Queen of Spain Fritillary
Nom allemand Goldener Scheckenfalter / Skabiosen-Scheckenfalter
Nom néerlandais Moerasparelmoervlinder

Photos de Damier de la succise Euphydryas aurinia aurinia (Marsh Fritillary) à l’approche avec Eos mark 3 et 50 mm macro réalisées en Mai 2009, Réserve Naturelle de la Haie gabaux, Bois des Fagnes, commune de Doische, province de Namur, Belgique

Classification

OrdreLepidoptera
Famille Nymphalidae
Sous Famille Nymphalinae
GenreEuphydryas
Envergure de 30 à 50 mm.
Période de vol une seule génération entre mai et juin
Plante hôteEuphydryas aurinia aurinia apprécie la succise des prés Succisa pratensis, la Scabieuse colombaire Scabiosa columbiara, rarement le Chèvrefeuille d’Étrurie Lonicera etrusca, la Gentiane asclépiade Gentiana asclepiadea et la Valériane dioïque Valeriana dioica en Autriche. Euphydryas aurinia provincialis apprécie Cephalaria leucantha, Centranthus angustifolius. Euphydryas aurinia beckeri sur le Chèvrefeuille d’Étrurie Lonicera etrusca. Euphydryas aurinia debilis apprécie la Gentiane des Alpes Gentiana alpina*

*(fr)Tristan Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Éditions Biotope, 2000 (ISBN 2-9510379-2-9) , p.402

- - -

Transmettre « notre » patrimoine Naturel et sauvage à nos enfants est l’un des enjeux majeurs de notre société. Ainsi et au-delà des statuts de protection nationaux, les nations européennes se sont donc regroupées autour d’une convention afin de pouvoir protéger de manière plus efficace certaines espèces du vieux continent. Depuis 1982, les Etats signataires de la Convention de Berne coopérèrent donc pour protéger plantes et animaux menacés ainsi que leurs habitats. Fin 2008, on comptait alors 47 pays adhérant à une charte de 24 articles et de 4 annexes (des accords ont donc été trouvés avec nos voisins non européens pour des espèces migratrices menacées). Notons qu’il a fallut attendre 1986 et la ratification de la charte sur les invertébrés du Conseil de l’Europe pour que ceux-ci intègrent enfin les annexes 2 et 3 de la Convention de Berne en 1988. Le damier de la succise fait donc parti de la liste de l’annexe 2b des espèces protégées et bénéficie de 5 mesures de protection.
  Il est interdit de le capturer, de le détenir ou de le mettre à mort intentionnellement
  Il est interdit de détériorer ou de détruire intentionnellement ses sites de reproduction ou ses aires de repos
  Il faut éviter de le perturber intentionnellement
  Il est interdit de détruire intentionnellement ses œufs ou de les ramasser
  Il est interdit de le commercialiser vivant ou mort, et d’utiliser ou de détenir quoi que ce soit provenant de cet animal (y compris pour des expositions publiques) Aux Etats signataires de créer un dispositif législatif pour que ses citoyens respectent ces points. En France par exemple, l’élaboration de la Directive Habitat-Faune-Flore découle directement de la Convention de Berne et est active (par décret n° 90-756 du 22 août 1990) depuis le 1er août 1990. Outre le fait d’être protégé par la loi, Les Etats accumulent également des informations en créant leur propre institution de travail. Cela a par exemple conduit à l’amélioration ou la création de dossiers et d’ouvrages sur le statut européen de certaines espèces. Ce qui en découle sont aujourd’hui des programmes concrets de protection de grande échelle des habitats abritant des espèces en danger.

D’ailleurs, en Belgique un projet Life lancé en 2009 (et jusqu’en 2014) porté par Natagora et la Région wallonne permet actuellement de restaurer les habitats très menacés du papillon. Pour plus d’informations : http://www.life-papillons.eu/

- - -

Eos 7D et 60 mm macro réalisées en Mai 2010

Dernière mise à jour le samedi 2 octobre 2010

Photographies de l'album

Dans la même rubrique...