Too Cool for Internet Explorer
AccueilMosaïquePlan du siteSuivre la vie du siteA propos de...1 photo = 1 donAccès réservé

Manchot papou

Description

Nom scientifique Pygoscelis papua
Nom anglais Gentoo Penguin
Nom allemand Eselspinguin
Nom espagnol Pingüino Juanito
Nom italien Pinguino Papua
Nom néerlandais Ezelspinguïn

Manchot papou Pygoscelis papua papua (Northern Gentoo Penguin) à l’approche avec Eos MARK III + 400 mm avec ou sans doubleur. Réalisées en décembre 2010, Carcass Island, Sea Lion Island, Saunders Island, Archipel des Malouines, Territoire d’outre-mer du Royaume-Uni.

Classification

OrdreSphénisciformes
Famille Sphéniscidés
TailleEntre 76 à 81 cm
PoidsEntre 5,5 à 7,5 kg
Longévité20 ans

Cela fait plus de 200 ans que la langue française distingue les manchots des pingouins. Cette décision fut en effet votée par l’Académie des Sciences de sorte à éviter toute confusion entre certains oiseaux de l’hémisphère sud (austral), de l’ordre des Sphénisciformes, à ceux de l’hémisphère nord (boréal), Charadriiformes ; pourtant bien éloignés donc. Aujourd’hui encore, ce terme ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté francophone qui utilise la dénomination de "pingouin" à tout va. Pourtant, tel était le cas avant que Buffon ne prouve qu’il s’agisse d’espèces bien différentes et que M.J Brisson ne réussisse à l’imposer officiellement comme tel. Ce sont les premiers explorateurs qui ont créés ces "faux amis" en raison de la grande ressemblance physique qui existait entre les premiers manchots observés et le Grand pingouin (aujourd’hui disparu en raison de son manque de protection et d’une chasse outrancière) qu’ils avaient l’habitude de côtoyer sur leurs côtes natales. En breton, "pen gwen" désignait en effet cette espèce marine incapable de voler (et "pen gwyn" en gallois) à la tête tachée de blanc et dont le dernier couple fut abattu en 1844. Francisé, comme beaucoup d’autres termes marins de l’époque, on a utilisé le mot pingouin pendant de très nombreuses années ne pensant alors que ces deux espèces ne faisaient qu’une. A la décharge des explorateurs de l’époque, il faut admettre qu’il existe un air de famille entre de ces deux espèces. Face aux contraintes imposées par la Nature, l’évolution a en effet développé des réponses similaires, rendant ainsi très proche par leur forme, le grand pingouin des autres manchots et plus particulièrement du manchot papou. On appelle ceci un phénomène de convergence.

Dernière mise à jour le lundi 9 avril 2012

Photographies de l'album

Dans la même rubrique...