Too Cool for Internet Explorer
AccueilMosaïquePlan du siteSuivre la vie du siteA propos de...1 photo = 1 donAccès réservé

Huîtrier de Garnot

Description

Nom scientifique Haematopus leucopodus
Nom anglais Magellanic Oystercatcher
Nom allemand Magellanausternfischer
Nom espagnol Ostrero Magellánico

Huîtrier de Garnot Haematopus leucopodus (Magellanic Oystercatcher) à l’approche avec Eos MARK III + 400 mm. Réalisées en décembre 2010, Pebble Island, Archipel des Malouines, Territoire d’outre-mer du Royaume-Uni.

Classification

OrdreCharadriiformes
Famille Haematopodidae
Taille43-46 cm

Il existe 11 espèces d’huîtriers (Haematopus sp) à l’état sauvage dans le monde. Pour ces oiseaux de bord de mer, l’estran, cette partie du littoral couverte et découverte par les eaux selon les marées, joue un rôle primordial. En effet, la majorité des effectifs des huitriers sont spécialistes de la pêche à pied (ou à patte). A l’aide de leur bec massif, ils sont notamment capables de décrocher les moules de leur rocher et de les ouvrir. Mais leur menu est assez large et s’étoffe de vers arénicoles en passant par des littorines (petits bigorneaux) au besoin. Plus on rentre vers l’intérieur des terres, moins on en aperçoit, toutefois certains parcourent aussi les prairies ou les champs cultivés à la recherche de vers de terre ou d’insectes. L’huitrier de Garnot fréquente la partie basse du continent sud américain (à partir du sud du Chili et de l’Argentine) et s’il devait se choisir une capitale, il opterait certainement pour les iles de l’archipel des Malouines, seul endroit au monde où il soit sédentaire.

Dernière mise à jour le dimanche 27 mars 2011

Photographies de l'album

Dans la même rubrique...